PARTAGER

Lat Diop reçoit les foudres de certains de ses camarades de parti à Guédiawaye. Sada Sall, coordonnateur de l’Apr de Wakhinane Nimzatt, et Racine Ba, conseiller municipal à la mairie ville, n’ont pas digéré son soutien à une tendance de la Cojer, mais surtout ses allusions à Aliou Sall. «Cela n’honore pas le parti et ce n’est pas ce que le chef de l’Etat attend de nous. Nous devons tous nous unir et travailler dans l’intérêt des populations. Ce n’est pas de cette manière que les problèmes seront réglés», soutient-il. Sada Sall rappelle, en ce qui concerne la guerre des tendances de la Cojer, que c’est Mamadou Yaya Ba qui a été élu. «Il faut respecter le choix des jeunes. Pourquoi créer une autre entité dans cette structure ? Si on continue ces querelles, on ne pourra pas gagner la Présidentielle de 2019», avertit le coordonnateur communal.
Tout de même, M. Sall admet qu’il y a des responsables apéristes frustrés. «C’est dangereux pour notre parti. Nous constatons tous qu’il y a une léthargie dans presque toutes les localités», dit-il. Pour Racine Ba, «ces gens qui s’agitent doivent se mettre dans la tête que dans ce département, il n’y a qu’un seul coordonnateur départemental, Aliou Sall».
latifmansaray@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE