PARTAGER

Les drames se suivent. Trois morts sur l’axe Mékhé-Dakar et deux sur celui de Khombole-Thiès. Bref, la route a fait cinq morts en 4 jours dans la zone de la Cité du Rail. Hier, deux corps sans vie, qui ne seraient pas encore identifiés, ont été dénombrés au milieu d’une vingtaine de blessés graves, dont deux dans un état critique durant un accident d’une rare violence survenu dans la matinée à l’entrée de la commune de Khombole, juste après le dos d’âne situé à la station d’essence. Un minibus, roulant à vive allure dans le sens Thiès-Touba, au point que le chauffeur finisse par perdre la maîtrise de son volant, a percuté un véhicule de marque 4X4, avant de finir sa course dans la maison de la dame Adja Ngoné Fall, établie le long de la chaussée. Le bilan sera lourd et les victimes se verront acheminer au centre de santé de Khombole par les éléments des sapeurs-pompiers de Khombole, sous le commandement de Mamadou Ndao. Selon l’adjudant-chef, «aucune perte en vie humaine n’a été enregistrée dans la maison endommagée où a été entièrement démolie une chambre». Il explique que la première victime est morte sur le coup, tandis que l’autre est passée de vie à trépas après son acheminement à l’hôpital.
Il faut signaler aussi que le lundi 7 août dernier, un autre accident a fait trois morts sur l’axe Mékhé-Dakar à hauteur du village de Ndoukoura. Un choc qui a occasionné trois morts et 38 blessés, dont 5 dans un état grave. A l’origine, un bus en provenance de Mékhé pour Dakar, roulant à tombeau ouvert, tentait de dépasser un autre, avant de voir l’un de ses pneus s’éclater. Et dans le décor, il ira directement percuter un arbre. Les corps sans vie et autres blessés ont été acheminés respectivement à la morgue de l’hôpital El Hadji Abdou Aziz Sy «Dabakh» de Tivaouane et au centre de santé de Mékhé.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE