PARTAGER

Après les femmes, les cadres du Ps ont été reçus samedi par le Secrétaire général du Parti socialiste. Ousmane Tanor Dieng les invite à rester droits dans leurs bottes.

Aux femmes socialistes, «ne vous laissez pas berner par des usurpateurs !», aux cadres de Vision socialiste, «ne cédez pas face au brouhaha médiatique de nos adversaires !». Depuis l’exclusion de Khalifa Sall et Cie, Ous­mane Tanor Dieng multiplie les mises en garde en direction de ses troupes. Lors d’une rencontre, samedi, avec Vision socialiste, cellule des cadres, le Secrétaire général du Parti socialiste a appelé ces responsables à s’armer de «courage, d’audace et de détermination» parce que, dit-il, «au Sénégal, si vous n’êtes pas déterminé et sans conviction, les gens vont vous faire trembler à partir de zéro». Tanor d’ajouter : «Il ne faut pas céder face au bavardage et au brouhaha médiatique de nos adversaires pour vous faire peur. Restez droits dans vos bottes !»
Aux tumultes que le parti a récemment connus, le président du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct), estime que le Ps, «quoi que les gens disent, reste un parti démocratique». «Le Ps est l’un des rares partis où des gens peuvent venir et, en peu de temps, être membre du Bureau politique, maire, membre du Sen, cela n’arrive pas souvent. Dans les autres partis, c’est plus long et plus difficile. Je donne le cas de Alioune Ndoye et il n’est pas le seul. Il y a beaucoup de gens arrivés dans le parti après 2000, c’est-à-dire lorsque nous avons basculé dans l’opposition, et qui sont devenus député, maire…», souligne-t-il faisant allusion à Idrissa Diallo, Barthélemy Dias entre autres.
Par ailleurs, le Sg du Ps appelle Vision socialiste à être un «creuset de réflexions et de débats pertinents permettant au parti de répondre aux attentes du Peuple sénégalais à travers une déclinaison de sa vision». Pour cela, le maire de Nguéniène se dit «ébloui» par la diversité des profils au sein des cadres socialistes. «Il y a des médecins, des ingénieurs, des ressources humaines dans le pétrole, dans le privé, dans la haute Administration. Nous avons également des juristes, des économistes… C’est formidable que toute cette matière grise se retrouve pour réfléchir pour le compte du Parti socialiste», se félicite M. Dieng pour qui «malgré tout ce qui se dit, le Ps reste attractif».
Face à Alioune Ndoye, Nguirane Ndoye, président de la Com­mission des sages, les deux coordonnateurs de Vision socialiste, Alpha Bayla Guèye et Aïssatou Diagne, Tanor a appelé à la massification des cadres par le recrutement de femmes. «Les listes que nous ferons dans certaines compétitions ne seront recevables sans parité», conclut-il.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here