PARTAGER

Pour dénoncer «les agissements politico-judiciaires» de Macky Sall et de son gouvernement envers les leaders de l’opposition, les jeunes de la coalition Manko wattu senegaal du département de Thiès seront dans les rues le 24 mars prochain. Face à la presse, ils ont déploré «l’instrumentalisation politicienne de notre justice, la restriction systématique de toutes les libertés fondamentales d’expression, la confiscation des droits à la marche pacifique consacrés par la Constitution et des devoirs citoyens», entre autres. Pour ces jeunes de l’opposition, «la traque des biens mal acquis est passée à la traque des opposants, le Plan Sénégal émergent au Plan Sénégal emprisonnement et la reddition des comptes au règlement de comptes». Cette marche annoncée sera aussi l’occasion, soulignent-ils, de condamner dans la rue «les errements de ce régime mafieux et dictatorial», mais aussi de «défendre les libertés publiques, même s’il faut aller en prison».
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE