PARTAGER

Le cardinal Jean-Pierre Ricard, archevêque de Bordeaux depuis 2001, était dans la capitale du Baol hier. Le prélat français qui a fait un détour à Touba répondait à une invitation de l’évêque de Thiès, monseigneur André Guèye, grâce à l’intervention du père Benjamin Tine en service à Bordeaux depuis cinq années. Il dit avoir été très intéressé «de voir comment il vivait ici dans une communauté chrétienne. C’était très enrichissant pour moi». Avec l’évêque de Thiès, il a évoqué le centenaire de l’église Notre Dame des Victoires de Diourbel. L’évêque de Bordeaux a confié avoir été très impressionné par la grandeur de la ville de Touba.
Hier, il a visité les monastères de Keur Moussa. Ce dimanche, il va présider une messe à la paroisse Sainte Anne de Thiès, après un séjour chez le père Benjamin.
Interpellé sur les relations entre musulmans et chrétiens, il confie : «Ce sont des relations qui me paraissent assez sereines et fraternelles entre les différentes communautés. Ce n’est pas toujours le cas dans le monde quand on voit aujourd’hui les problèmes, en particulier dans les pays qui sont à très forte majorité musulmane. Ce n’est pas le cas au Sénégal. Ce qui m’a été dit au niveau des fêtes, là on va avoir la fête du 15 août où un certain nombre de musulmans seront invités, et après la Tabaski où des chrétiens seront aussi invités. Et cela me paraît important. Il se trouve aujour­d’hui où on parle tant de terrorisme, de guerre entre religions, ce témoignage de relations fraternelles et quotidiennes est important. Je suis très heureux de le découvrir au Sénégal.»
badiallo@lequotidien.sn   

LAISSER UN COMMENTAIRE