PARTAGER

Durant 3 jours la région de Ziguinchor, plus précisément le département de Bignona, sera en effervescence artistique. La 10èmeédition du Boukout Festival ouvrira ses portes du 14 au 17 décembre prochain. Cette année, un accent particulier est mis sur l’échange culturel. La présence de Luis De La Carasca, du groupe de flamenco de la région Paca sera l’attraction majeure.

Du 14 au 17 décembre 2016 se tiendra la 10ème édition du Boukout Festival, à Bignona. Cette année, la ville de Port Saint Louis du Rhône et le Festival de la Camargue sont les invités d’honneur. A cette occasion, un important programme d’activités va se dérouler à Bignona et à l’Alliance franco-sénégalaise de Ziguinchor, avec la participation de dizaines de groupes de la région et du plus grand groupe de flamenco de la région française de Provence Alpes Côte d’Azur (Paca), avec Luis De La Carasca.
Un accent particulier est mis sur la formation des acteurs. Ainsi, des sessions de formation pratique en régie générale et de décors de spectacles seront organisées avec des intervenants venus de Provence, informe un communiqué.
Il est également prévu, d’après le document signé par les organisateurs, une résidence de création artistique autour du flamenco et de la musique de Casa­man­ce. Dénommée «Griot jazz flamenco», cette rési­den­ce  se fera autour du jazzman marseillais John Massa et de Luis De La Carasca. Elle verra la participation d’artistes de la Casa­mance.
Cette année, de nombreuses activités (Tremplin des musi­ques urbaines, Olympiades, ci­né­ma, défilé de mode,…) sont prévues. La parade, activité phare du festival, se tiendra le samedi 17 décembre. Seize troupes de village y participeront, 300 artistes et plus de 60 masques.
Organisé par l’Association Cas’art-culture et développement, en partenariat avec le Conseil départemental de Bi­gno­na, le Boukout Festival se tient à Bignona et Ziguinchor. «Trem­plin pour les jeunes artistes de la Casamance, le festival donne chaque année l’opportunité à des dizaines de groupes de se produire sur des scènes professionnelles», renseigne le document de présentation.
Le Boukout Festival est unique dans le panorama des manifestations nationales, car attaché à une démarche d’éducation populaire et de diversité culturelle. En plus des spectacles, des activités de sensibilisation sur la protection de l’environnement et des ateliers artistiques sont menés pendant une semaine dans chaque quartier de la commune, en prélude au festival. Chaque année, le festival accueille plus de 400 artistes, plus de 10.000 personnes, et donne au public l’opportunité de découvrir de nombreux masques de Casamance.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here