PARTAGER

Après 11 ans d’existence, dont 7 au pouvoir, l’Apr, parti présidentiel, semble avoir pris un sérieux coup de vieux. Ce parti qui semble n’avoir vu le jour que pour porter son leader au Palais est saisi des maux dont souffrent des concurrents plus anciens. Il ne songe même pas à se renouveler parce qu’il n’a qu’une seule structure qui fonctionne, et c’est son président. La question est de savoir si, lorsque ce dernier ne sera plus là, son parti pourra lui survivre. De la manière dont les choses se passent actuellement, tous les ténors de ce parti devraient avoir déjà trouvé la réponse à cette question. En attendant, joyeux anniversaire, Apr !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here