PARTAGER

«Contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale», c’est le thème du défilé de cette année qui a vu 3 949 hommes de tenue arpenter le boulevard du Centenaire. Si l’objectif est de bander ses muscles afin de dissuader les éventuels malintentionnés, il n’en demeure pas moins que l’Armée a voulu montrer en filigrane qu’elle avance sur bon nombre de points. En effet, souffrant longtemps de stéréotypes qui l’empêchent d’accéder à certains postes, la femme n’a jamais été autant représentative dans l’Armée. Elles sont désormais 11% de l’effectif des forces de défense et de sécurité du pays. Et cela, l’Armée a tenu à le vulgariser. Des corps qui ont défilé à l’avenue du Centenaire, la présence féminine s’est fait remarquer. Quand le maître de cérémonie annonçait une femme responsable d’unité, des applaudissements s’échappaient principalement de la tribune des officiels comme pour les encourager. Cette scène n’a eu lieu que 2 fois en 3 heures de cérémonie.
mgaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here