PARTAGER

Comme les éditions précédentes, Keur Mame El Hadji Ndiéguène est en plein dans les préparatifs pour la célébration du Maouloud Al Naby 2018. Et tel le vœu de l’actuel khalife général Serigne Mounirou Ndiéguène, «toutes les instructions de l’Etat seront scrupuleusement respectées», selon les services techniques impliqués dans l’organisation de l’événement religieux, sous la houlette du gouverneur de la région de Thiès.

La grande mosquée du quartier Keur Mame El Hadji Ahmadou Barro Ndiéguène, fondateur de ce sanctuaire de l’islam, s’apprête à connaître, comme chaque année à l’occasion de la commémoration de l’anniversaire de la naissance du Prophète Mohammad (Psl), une forte affluence de talibés venus des quatre coins du Sénégal, de la sous-région et d’ailleurs. Dans ce cadre, un Comité régional de développement (Crd) spécial d’évaluation du Gamou annuel a été présidé par le gouverneur de la région de Thiès, Amadou Sy, en présence du président du comité d’organisation du Maouloud, Serigne Ousseynou Ndiéguène, pour faire le point sur l’état d’avancement des tâches et recommandations retenues lors des réunions préparatoires du Cld et du Crd pour un déroulement correct de l’évènement. L’autorité administrative assure que «toutes les instructions données par la famille Ndiéguène seront respectées à la lettre». A sa suite, Abdourahmane Boye, membre du comité d’organisation du Gamou et porte-parole du jour, se réjouit de la «bonne tenue du Crd» qui est la dernière étape de l’évolution de l’organisation du Maouloud. «Nous sommes passés du Cld organisé par le sous-préfet, du Cdd de la préfecture, pour terminer par le Crd avec le gouverneur de la région de Thiès. A l’issue de ces rencontres, nous pouvons dire que nous sommes satisfaits dans la mesure où à toutes les étapes, nous avons eu des promesses, des propositions et des engagements de l’ensemble des chefs de services régionaux concernés. Nous pouvons dire sans nous tromper que nous sommes sûrs que nous allons vers un Gamou qui sera bien organisé», dit M. Boye qui insiste surtout sur les mesures prises par les autorités sanitaires pour lutter contre la dengue.
L’événement religieux qui sera marqué par le symposium organisé par le comité scientifique de la Khadra Keur Mame El Hadji sur le thème «Le soufi face aux agressions culturelles de l’Occident». Le Maouloud sera aussi marqué par la wazifa, la lecture du Saint Coran, le recueillement auprès des mausolées des vénérés Cheikhs de la famille de El Hadji Ahmadou Barro Ndiéguène. Egalement, les fidèles auront droit à des causeries religieuses axées sur la vie et l’œuvre du Prophète Mouhamad (Psl). Des prières seront dites pour un Sénégal stable et de paix.

nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here