PARTAGER

Du 24 au 29 juillet, Yarakh est la capitale du théâtre forum africain. Ce grand rendez-vous dédié au théâtre a démarré sur les chapeaux de roue avec un marathon théâtral donné par la troupe «Kaddu Yarakh». Une représentation de «L’Os de Mor Lam» a particulièrement séduit le public.

Le festival sénégalais de Théâtre forum a officiellement débuté hier à l’école élémentaire Bara Guèye par un marathon théâtral. Organisateur de cette manifestation qui est la 15e du genre, la troupe Kaddu Yarakh a ouvert le bal avec la représentation de L‘Os de Mor Lam, un conte écrit par Birago Diop. Avec une bonne présence scénique et une maîtrise du texte, les artistes comédiens de cette compagnie théâtrale de Yaraakh ont rendu hilare l’assistance. «Le marathon de théâtre est une activité innovante. Ce sera une occasion de jouer à satiété du matin au soir, de jouer du théâtre, de le jouer à gogo. C’est une programmation totalement ouverte. On programme dix spectacles en une journée. D’autres groupes passeront», a indiqué Mamadou Diol, directeur artistique de Kaddu Yaraakh et coordonnateur du festival Théâtre forum. Ce festival sera une occasion de discuter de la question de la mobilité des artistes. Certains ont rencontré des difficultés pour rallier le festival. C’est le cas des artistes du Burkina Faso qui ont fait quatre jours de voyage avant d’arriver à Yarakh. D’où la question de la mobilité des artistes qui fera l’objet d’une discussion selon Mamadou Diol qui ne manque pas d’attirer l’attention sur les nombreux bouchons notés à Yarakh à cause des travaux du Train express régional (Ter) qui ont  «impacté négativement le déroulement de leur activité». Un groupe sera chargé de parler de la violence faite aux femmes, à en croire le coordonnateur du festival qui informe qu’il y a l’association des maris abandonnés qui prend part au festival de Théâtre forum. «Osez grandir» qui est le thème de ce festival, traduit la maturité des organisateurs pour aborder des thèmes qui interpellent la société. Avec 200 participants venus d’Afrique et du reste du monde, le festival de Théâtre forum sera clôturé lundi prochain. Bien avant, il y aura des panels qui seront animés par le cinéaste Yoro Niang et notre confrère Aboubacar Demba Cissokho.

ambodji@lequotidien.sn 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here