PARTAGER

Après Dakar, Thiès a accueilli la 18e édition de la Journée mondiale du lait, le 1er juin. A l’occasion, le ministre de l’Elevage et des productions animales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, a présidé, jeudi, dans la Cité du Rail, un panel organisé en prélude à des festivités marquant cette dite journée.

Au Sénégal, les acteurs de la filière lait ont convenu de célébrer l’évènement alternativement à Dakar et dans les régions. Ainsi, après Dakar, l’édition 2018 de la Journée mondiale du lait a été célébrée à Thiès le 1er juin, avec comme thème général : «Quels leviers pour booster la production laitière ?» Une édition qui intervient dans un contexte marqué par l’importation de plus de 1000 génisses laitières gestantes dans le cadre du partenariat entre le ministère de l’Elevage et l’Association nationale pour l’intensification de la production laitière (Anipl). A ce titre, le ministre de l’Elevage et des productions animales, Mme Aminata Mbengue Ndiaye, a rappelé que «la mise en œuvre réussie du Projet de développement de la filière laitière inscrit comme projet phare du Plan Sénégal émergent nécessite l’implication de toutes les parties prenantes».
Au cours de ce panel, il a été question d’échanges et de réflexions sur des problématiques majeures de la filière autour de «l’implication des  industriels dans la filière lait local», des «enjeux de la consommation du lait local» et de «la coopérative : modèle de promotion de la filière laitière locale». L’objectif général de la journée étant de contribuer aux échanges et à la concertation entre les acteurs pour impulser une dynamique de développement à la filière laitière locale. De façon spécifique, il s’est agi d’échanger et de proposer des solutions durables pour booster la production laitière, de discuter sur l’implication des industriels dans la filière lait local. Mais également de ressortir les enjeux de la consommation du lait local, d’expliciter la notion de coopérative qui peut être un socle pour la promotion de la filière laitière locale. Aussi, de faire la promotion des produits à base de lait local, et de sensibiliser et informer le public sur les vertus du lait local.
Les panelistes ont surtout mis l’accent sur certains aspects importants, à savoir le rôle des industriels dans la filière lait local, leur contribution dans le développement de la production laitière, mais également leur implication dans la compétitivité du lait et produits laitiers locaux, leur influence dans la professionnalisation des acteurs de la filière et l’impact de leur implication dans le développement socio-économique des acteurs. Aussi il a été question de l’analyse de la production laitière locale, du diagnostic de la consommation nationale de lait et produits laitiers, des contraintes liées à la faible consommation des produits laitiers locaux, des enjeux de la consommation du lait local et des recommandations pour favoriser la consommation des produits laitiers locaux.
Outre une exposition/vente de produits laitiers pour montrer le savoir-faire des Sénégalais en matière de transformation  et la diversité des produits laitiers locaux, figure au programme de la journée du 1er juin une distribution de  lait dans une école primaire de Thiès, en plus d’un «ndogou» organisé dans un Daara (école coranique) de la ville.
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here