PARTAGER

Les Bleus l’ont fait. Deux ans après l’énorme déception de cette finale de l’Euro 2016, perdue à domicile, la France a pris une plantureuse revanche sur le destin en triomphant de la Croatie en finale de la Coupe du monde (4-2). Au terme d’une finale spectaculaire et prolifique, les Bleus imitent leurs glorieux aînés, 20 ans après.

La France est championne du monde, 20 ans après. Les Bleus ont dominé hier à Moscou la Croatie 4-2. Et si le score est sévère, il reflète à merveille la principale qualité des troupes de Didier Deschamps dans ce tournoi : l’efficacité.
Comme prévu, Didier Des­champs et Zlatko Dalic avaient décidé de ne pas déroger à leurs principes pour entamer cette finale. Les Croates ont pris le contrôle du ballon dès l’entame de match, la France misait sur son organisation et sa capacité à partir en contre. La Croatie a démarré cette finale tambour battant, mais c’est côté français qu’est tombée l’ouverture du score. Et comme souvent depuis le début du tournoi, c’est une phase arrêtée, bottée par An­toine Griezmann et reprise contre son camp par Mandzukic, qui a fait la différence.
Insuffisant pour mettre les Croates au supplice. Perisic rétablissait l’égalité et, alors que la Nation au damier semblait prendre le dessus, un penalty discutable (voire plus bas) permettait à Antoine Griezmann de remettre la France aux commandes. Des commandes que les Bleus n’ont ensuite plus lâchées. Deux frappes à distance de Paul Pogba et de Kylian Mbappé ont tué le match en début de seconde période, même si l’énorme erreur de Hugo Lloris a relancé les Croates dans ce match.
Des Croates qui ont continué à pousser dans le dernier quart d’heure, mais sans trouver l’ouverture. La France s’est appuyée sur la recette gagnante de sa Coupe du monde : un bloc solide et des contres fulgurants, et ça a payé une fois de plus. Les Bleus sont champions du monde pour la deuxième fois de leur histoire.
Au terme d’une finale spectaculaire et prolifique, les Bleus imitent leurs glorieux aînés, 20 ans après. Modric a été élu meilleur joueur du Mondial et Mbappé le meilleur jeune joueur de «Russie 2018».

Avec Le10sport

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here