PARTAGER

Si le rap sénégalais s’identifie à une équipe de football, le numéro 10 est bien Cool 10. L’artiste qui a sorti ce samedi son premier album s’adjuge ce leadership à travers la chanson. La révélation a été faite lors de la cérémonie de sortie de l’album.

Après six années de galère et de dur labeur, le rappeur Cool 10 commence à sortir la tête de l’eau. Il a sorti il y a quelques jours son premier album dénommé Loudoul Yalla neen la (il n’y a que Dieu qui compte). Cet opus de 10 titres lui permet de se frayer un chemin dans le monde du rap. Et pour y parvenir, le natif de Niary Tally a dû faire de gros sacrifices. «Ce n’était pas facile. J’ai abandonné mes études pour me consacrer au rap», a-t-il informé. Aujourd’hui, ce sacrifice commence à porter des fruits. Mais Cool 10 garde toujours la tête sur les épaules. «Je garde mes relations avec tous mes amis, surtout avec mon infographe. C’est Dieu qui nous a unis. On s’est connu dans le milieu du rap. Et quand il a écouté ma musique, il m’a dit qu’il voudrait travailler avec moi. Depuis lors, nous avons gardé de très bons rapports», se glorifie-t-il. Si on en croit au rappeur Cool 10, ce succès avait montré des signes précurseurs. «J’ai fait beaucoup de concours avec des jeunes rappeurs au niveau international. Il y a des concours que j’ai faits avec Dip Doundou Guiss. J’ai gagné des prix pour certains», a-t-il fait savoir.
Cet opus qui est parti pour cartonner cet hiver traite des différents problèmes de la société. Il parle de Dieu, de lui-même, de l’amour, des comportements des Sénégalais. Dans son premier titre intitulé Masla, Cool 10 se confie à son Seigneur pour obtenir de lui une protection. Ainsi, il demande à travers cette chanson à Dieu de lui éviter les pièges de Satan. Dans la même dynamique, le titre 3 Loudoul Yalla neen la est une marque de reconnaissance envers son Seigneur, car c’est Lui, dit-il, qui donne goût à sa vie. Le titre 5 porte son nom d’artiste. Cool 10 se réclame numéro 10 du hip-hop sénégalais. Tous ses fans ont d’ailleurs exhibé le numéro 10 lors de l’exécution de ce chant pour confirmer ses propos.
Le 6e titre Poussal ma tog, quant à lui, fait état de ses nombreuses habitations dans les différents quartiers de Grand-Dakar, Biscuiterie, Médina, entre autres. Le rappeur n’est pas moins un artiste engagé. Dans son titre Gate khel, Cool 10 dénonce avec énergie le mauvais comportement des Sénégalais dont certains ont l’insulte facile à la bouche. A l’instar de tous les chanteurs, le rappeur ressent des sentiments. En atteste son 9e titre Man ak yow où Cool 10 parle de l’amour. Le titre 10 est une prière formulée pour avoir une longue vie dans sa carrière artistique. En dehors de Dieu, le rappeur peut aussi compter sur les habitants de Niary Tally qui sont sortis massivement pour lui témoigner de leur soutien.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here