PARTAGER

«Inciter les jeunes élèves au culte du travail pour qu’ils deviennent des adultes utiles à leur pays» : C’est le sens que Souleymane Astou Diagne donne à la fête de l’excellence annuelle qu’il organise chaque année pour récompenser les meilleurs élèves de Bargny. «L’objectif est de montrer la voie aux jeunes pour qu’ils puissent être utiles à la société», a soutenu M. Diagne qui s’exprimait samedi à l’occasion de la 6ème édition. 351 élèves issus des établissements publics et privés ont été décorés. Pour l’enseignant en économie à l’Université de Bambey, les jeunes élèves de Bargny n’ont pas besoin de chercher ailleurs des modèles pour pouvoir réussir. «Nous n’avons pas besoin de références parce que tout ce que nous voulons est à Bargny. Si ce sont des cadres de l’Admi­nistration, en deux fois Bargny a donné, en l’espace de 20 ans, deux chefs d’état-major des Armées, des gouverneurs également. Sur le plan universitaire, nous avons une quinzaine d’universitaires», a-t-il insisté, non sans donner à la fête de l’excellence une autre tonalité. «Cette cérémonie est toujours une occasion pour lancer un appel aux autorités ; que cela soit au niveau local, départemental et national pour mieux soutenir l’enseignement dans nos écoles», a-t-il rappelé. Pour une école performante, l’économiste a préconisé une bonne synergie entre acteurs. «S’il n’y a pas de structures capables de générer de la valeur, nos enfants ne pourront pas atteindre des niveaux de performance (…) Le développement du Sénégal dépend de nos enfants. Il faut également que, sur le plan institutionnel et pédagogique, les enseignants soient soutenues», a exhorté l’économiste.
abndiaye@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here