PARTAGER

Fidèles à la tradition, les Thiantacounes, sous l’égide de leur guide, ont célébré la naissance du Prophète ce samedi à Madinatou Salam, une occasion pour interpeller Cheikh Bethio Thioune sur des questions d’actualité. Selon le guide des Thian­­tacounes, sa communauté a décidé de célébrer le Gamou cette année à Mbour faute d’espace à Dakar.

«Je n’ai plus d’espace à Dakar, depuis 20 ans j’organise le Gamou, les talibés augmentent de jour en jour ; l’espace ne peut plus accueillir mes talibés. C’est exigu, c’est pourquoi je suis revenu au bercail. Ici j’ai de l’espace, j’ai créé une agglomération et qui va s’élever au ni­veau de capitale», a déclaré Cheikh Bethio Thioune lors du Gamou célébré samedi dernier à Médinatoul Salam. Poursuivant son argumentaire, le guide des Thian­ta­counes dira qu’il a senti la nécessité impérieuse de revenir au bercail là où il est né à Madinatou Salam et que désormais il a décidé que les événements religieux qu’ils organisent seront célébrés dans cette localité.
«Gamou, 17 Avril et tous les événements de thiante que j’organise se feront désormais ici ; j’avais décentralisé cet événement à Thiès. Cette année, j’ai décidé d’organiser le Gamou à Agnack en Casamance où j’ai eu mon premier poste dans l’administration, à Touba et à Madinatou Salam qui sont des pôles d’impact majeur  de notre communauté», se glorifie Bethio Thioune. D’ailleurs précise-t-il, il a créé «le dieuwrigne universel» qui est son représentant capable de rayonner sur l’univers, il est également son représentant au­près des talibés, des populations.
Sur la brouille entre sa communauté et Macky Sall, Bethio Thioune se veut clair et déclare à l’endroit des fossoyeurs que Macky est le président de la République avec qui il a eu une longue histoire de compagnonnage et d’amitié. «La brouille n’a été que ponctuelle, cela procède du décret divin ce qui n’entame en rien mes liens avec Macky Sall que cela soit entendu et dit pour toujours : je n’ai rien contre Macky Sall, c’est le président de la République. Que personne n’entende poser des problèmes entre lui et moi. Nous avons eu un compagnonnage qui reste dans l’esprit fertile des gens de bonne foi. Que les gens n’entachent pas ma foi, Dieu en a décidé ainsi», a rappelé Cheikh Bethio.
Interpellé sur le double meurtre qui a eu lieu à Madinatou Salam où deux de ces talibés ont été tués dans une bagarre avec  récemment certaines famil­les de ses disciples qui se sont plaintes d’être abandonnées en prison alors que leur guide est libre, le guide moral des Thiantacounes indique : «Ils ont été arrêtés comme moi je l’ai été ;  c’est le décret divin. Ils ont commis une faute comme moi j’ai eu à être accusé d’en avoir commis. La justice s’en charge ; ça ce n’est pas mon domaine. Wait and see, regardons de voir comment ça va se passer».
abciss@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here