PARTAGER

C’est une tragédie. L’incendie, qui a ravagé hier des huttes, qui servent d’habitat aux pèlerins du Daaka, a fait au moins 22 morts et des dizaines de blessés.

Le 5ème jour du Daaka de Médina a connu un grave incendie. Ce mercredi aux environs de 15 heures, un violent feu s’est levé du côté Est de cet endroit, situé à 10 km de la ville tidiane du département de Vélingara. La violence du vent, ajoutée au déficit en eau, a coincé plusieurs centaines de personnes autour du brasier. Selon une source policière, interrogée aux environs de 19 heures hier, il y a eu au moins 22 morts calcinés et non identifiables et des dizaines de blessés. Les blessés sont tous évacués au centre de santé de la cité religieuse, tandis que les morts sont gardés sur le site du Daaka en attendant leur inhumation. On imagine le désespoir des fidèles et de leurs parents.
Malheureusement, ce bilan est provisoire, selon la même source, car plusieurs blessés sont dans un état assez sérieux. C’est le bilan le plus lourd en pertes humaines qu’un incendie ait jamais causé dans ce site de retraite spirituelle annuelle. En 2010, un incendie du genre avait causé 6 morts et plusieurs blessés.
Pour l’heure on ne connaît pas avec exactitude l’origine du feu. Mais, il faut savoir qu’à cet endroit, des cuisines de toutes sortes sont faites dans des abris entièrement faits de paille.
akamara@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

Répondre à diop Annuler la réponse

Please enter your comment!
Please enter your name here