PARTAGER

La 2ème édition du festival Grand-Yoff Jotna show a débuté hier par une conférence de presse de son initiatrice,  la chanteuse Guigui. Elle sera clôturée  le dimanche  21 mai prochain. Cette manifestation veut contribuer à la lutte contre la mortalité des femmes, liée au cancer du sein et de celui du col de l’utérus.

Au-delà de la jouis­san­ce  qu’on  tire souvent de ses prestations, un artiste doit être utile à sa communauté. Con­sidérés comme des leaders d’opinion, les artistes sont souvent sollicités pour faire passer des messages. C’est le cas de Ramatoulaye clémentine Sarr plus connue sous le sobriquet de Guigui. La chanteuse s’est engagée dans la lutte contre le cancer du sein et de celui du col de l’utérus. Pour y parvenir elle a initié depuis l’an dernier, le festival Grand-Yoff Jotna show. Et c’est en lançant hier au Service national de l’éducation et de la formation pour la Santé, la 2e édition de ce festival, par une conférence de presse que la native de Grand-Yoff a redit tout son engagement pour cette cause. «Mieux vaut prévenir que guérir.  Si le dépistage se fait  trop tard, c’est la catastrophe.  En tant que ambassadrice de cette maladie, c’est normal que je m’investisse dans ce genre de festival médical culturel», a déclaré hier en conférence de presse la chanteuse.
Pour marquer cette deuxième édition du festival Grand-Yoff Jotna Show, Guigui annonce pour vendredi une soirée culturelle où toutes les ethnies vivant à Grand-Yoff se produiront. Le lendemain samedi, elle va prester en compagnie d’autres grands noms de la musique sénégalaise et des rappeurs dont ceux de Grand-Yoff comme Dip Doundou Guiss. «Il y aura de grandes surprises. Il y aura des grands noms de la musique sénégalaise», a promis la native de Grand -Yoff. Elle informe également que pour joindre l’utile à l’agréable, les populations de Grand-Yoff et des localités voisines vont bénéficier des plateaux médicaux pour se faire consulter gratuitement. Elle veut donc saisir l’opportunité de ce festival pour  sensibiliser les femmes afin qu’elles aillent se faire dépister, afin de barrer la route à  ces deux maladies, que sont : le cancer du sein et de celui du col de l’utérus. La chanteuse dit même vouloir les anéantir. «On me dit que je suis prétentieuse, mais je veux arriver à  zéro cas de cancer au Sénégal», affirme-t-elle.Consciente des difficultés que les femmes de Grand-Yoff éprouvent pour accéder aux soins de santé à cause de la cherté du coût, l’artiste dit vouloir leur faciliter les soins en initiant cet événement. Selon Guigui, on arrivera à l’objectif zéro cas que si on arrive à faire éclater les barrières qui empêchent les femmes de se prévenir de cette maladie en allant se faire dépister. «Les époux ont du mal à accepter le cancer du sein et  de celui du col de l’utérus. Je veux changer la donne avec les visites que je vais effectuer demain (Ndlr aujourd’hui) dans les maisons», a encore dit l’artiste qui avait à ses côtés Mme Aïssatou Niang, représentante du ministre de la Santé et de Madiop Diop, le maire de Grand-Yoff. C’est avec les moyens de bord que Guigui organise le festival de Grand-Yoff. Elle dit «avoir vidé tous ses comptes». La chanteuse n’a pas manqué d’avoir une pensée pour  le maire Khalifa Sall qui croule en prison. Il lui avait apporté son soutien lors de la 1ère édition. «Nous vivons des moments durs. Ce n’est pas que les morts seulement qu’on pleure, on pleure aussi ceux qui sont derrière  les barreaux. Je souhaite au maire Khalifa Sall d’être élargi rapidement de prison», a affirmé l’artiste. Ayant quant à lui, mis sa voiture à la disposition de la chanteuse pour préparer l’événement,  le maire de Grand-Yoff, Madiop Diop, a loué le sens de l’initiative qui relève «d’une bonne cause». Il faut rappeler que Guigui avait,   grâce à sa chanson Cancer du sein, remporté le prix de la «Révélation de l’artiste de l’année en Afrique de l’Ouest» l’an dernier. Ce morceau gravé sur son premier album  Jotna, d’où elle tire le nom de son festival, a été joué  du­rant cette conférence de presse.
ambodji@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here