PARTAGER

Le Président Sall ne cache pas ses inquiétudes quant à la possibilité d’une deuxième vague. Ses propos d’hier ne sont pas vagues quand il constate l’évolution des cas de ces derniers jours. Et ce ne serait bon -il a raison- que la pandémie reprenne sa courbe. Surtout lorsque cet éventuel retour des cas rejoindra la vague de morts de l’émigration clandestine. Encore que ce ne sont pas ceux qui n’ont jamais cru à l’existence du coronavirus qui seront convaincus d’une deuxième vague.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here