PARTAGER

La 3e édition des Prix Ejicom de journalisme aura lieu au mois de décembre prochain. Le lancement a été fait ce lundi lors d’une conférence virtuelle.

La 3e édition des Prix Ejicom de journalisme aura lieu dans la 3e semaine de décembre. Comme pour les éditions précédentes, «la compétition est ouverte essentiellement aux jeunes journalistes qui traitent avec sérieux et rigueur des grands sujets d’intérêt public, ayant un impact potentiel sur le développement et le progrès de nos sociétés : éducation, santé, agriculture, droits humains, gouvernance, gestion des ressources naturelles, finances publiques, justice sociale, etc.». Cinq principaux prix seront décernés lors de la cérémonie prévue en décembre : le Grand Prix Ejicom de journalisme et un prix dans chacune des sous-catégories (presse écrite, presse en ligne, radio et télévision). A ces principaux prix, s’ajoutent des «prix spéciaux», en collaboration avec des partenaires.
Lors de la deuxième édition, il a été décerné un «Prix spécial Liberté de presse», en partenariat avec le bureau Afrique de Reporters sans Frontières (Rsf). Lors de la 3e édition, il sera attribué des «prix spéciaux» dans des catégories thématiques, dont le prix spécial droit des femmes en partenariat avec l’Ong Osiwa (Open Society Initiative for West Africa, basée à Dakar).
Il fait noter que 46 candidatures ont été enregistrées en 2019 contre 24 en 2018. «La pandémie du Covid 19, le traitement médiatique qui en a été fait et les nombreuses fake-news qui ont circulé pendant la période sur ce sujet, ont fini de démontrer l’importance d’une information crédible et de qualité sur des sujets sérieux, comme la santé, l’éducation ou encore la gouvernance», a déclaré Hamadou Tidiane Sy, directeur de l’Ejicom, pour marquer le lancement de la 3e édition.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here