PARTAGER

La 3e édition de la Journée nationale des Talents d’or est prévue samedi prochain au Grand Théâtre. Cette année, un budget de 22 millions de F Cfa a été prévu pour la participation de l’ensemble des 14 régions du Sénégal. En tout, près de 104 jeunes vont concourir dans les 4 disciplines que sont : le concours Roller, Break dance, Miss, et Art oratoire.

Pour organiser la 3e édition de la Journée nationale des Talents d’or samedi prochain au Grand Théâtre, Fanatik Events va sortir l’artillerie lourde. En effet, «L’événement Talents d’or va nous coûter environ 22 millions de F Cfa», a révélé le promoteur de l’événement et Pdg du groupe Fanatik Events, Papa Alioune Sakho alias Fata, lors de la conférence tenue hier par le Comité d’organisation au Grand Théâtre. A 5 jours de l’évènement, Sakho a fait part des quelques difficultés que son staff et lui rencontrent. «Il reste encore 25% du budget à boucler, malgré l’apport de quelques parrains comme Marième Faye Sall, Diop Sy, Cheikh Tidiane Bâ… », a-t-il affirmé laissant toutefois percer sa foi en une édition réussie. «Ce sera l’année de succès, de réussite de ce concept que nous voulons pé­ren­niser.»
Le directeur administratif et financier de Fanatics Events, Wagane Faye, tout aussi confiant pour ce qui est de l’organisation de cette 3e édition, a soutenu n’attendre rien de cette journée. «Tout est gratuit, les entrées sont gratuites. Notre seule satisfaction c’est le fait de voir des jeunes comme nous évoluer. C’est la passion qui nous anime. Ce que nous voulons en réalité, c’est offrir aux jeunes sénégalais une plateforme, un cadre d’expression pour montrer leur talent. Il faut qu’on offre à ces jeunes la possibilité de montrer ce qu’ils savent faire», a-t-il souligné face à la presse qui apprend que la 3e édition du concours Talents d’or verra une innovation majeure, à savoir la participation des jeunes issus des 14 régions du Sénégal dans les 4 disciplines que sont le concours de rollers, de break dance, de miss et d’art oratoire. Les promoteurs de cet évènement souhaitent promouvoir les disciplines culturelles et sportives prisées des jeunes. «Pour ce qui est du break dance, il n’y a pas mal de groupes au Sénégal. C’est prisé !» Wagane Faye affirme que «les jeunes font beaucoup de compétitions. De même que le roller. Pour que les filles se retrouvent aussi dans Talents d’or, il y aura l’élection miss. Mais attention, il ne s’agit pas de n’importe quelle miss. Il s’agit d’en faire une vraie ambassadrice. C’est-à-dire aussi élégante, qu’éloquente ; qu’avec un talent. Il y aura une compétition d’art oratoire et chaque région sera représentée», a-t-il renseigné par ailleurs.
Les organisateurs n’entendent pas donc faire dans la dentelle cette année. Talents d’Or 2017 sera la fête nationale de la jeunesse et pour accompagner les jeunes dans leur fête, de grands artistes sont attendus à la soirée du 16 décembre : Jessica Loraine, El Hadji Keïta, Sidy Diop, Momo Dieng, Bidew bou Bess et Viviane Chidid qui elle, jouera la dernière partie en live. Pour récompenser les vainqueurs dans les 4 disciplines (c’est-à-dire le 1er dans chaque discipline), les promoteurs ont promis des enveloppes variant entre 100 000 à 1 million de francs Cfa, en plus de l’accompagnement dont bénéficiera chacun des vainqueurs. Pour l’instant, le seul souhait est de voir tous les Sénégalais réunis sur l’esplanade du Grand Théâtre. «Notre objectif est d’atteindre 10 000 spectateurs le 16 décembre, nous voulons remplir l’esplanade», ont-ils confié.
aly@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here