PARTAGER

Nommé à la tête du Conseil d’administration du quotidien national Le Soleil depuis le 8 avril dernier, Abdou­laye Bamba Diallo n’a pas été installé dans ses fonctions. Joint par téléphone, le Directeur général Yakham Mbaye invoque l’arrivée de la pandémie et le confinement d’une bonne partie du personnel du journal.

Abdoulaye Bamba Diallo a été nommé Président du Conseil d’administration (Pca) du quotidien national Le Soleil depuis le 8 avril 2020. La mesure, qui a été annoncée dans le communiqué du Conseil des ministres, tarde toutefois à se concrétiser. En effet, depuis cette date, Le Quotidien a appris que le nouveau Pca n’a pas encore été installé dans ses fonctions. Pourquoi un tel retard ? Le Directeur général du quotidien national, Yakham Mbaye, dégage toute responsabilité dans ce retard. «Je ne suis absolument pas concerné par cette affaire, je n’y suis pour absolument rien et il n’y a aucun problème», assure-t-il. M. Mbaye explique qu’en effet, de tout temps, l’installation du Pca relève du ministre de tutelle. «Ce que j’ai fait après la nomination de M. Diallo, j’ai contacté un des administrateurs qui officie en général comme vice-président aux fins de l’installation. Cet administrateur devait contacter les autres», explique le Dg du Soleil qui ajoute que cela a coïncidé avec l’éclatement de la pandémie. «Finalement, on est allés en confinement. Et à ce jour, 80% du personnel du Soleil sont en confinement. Moi-même, je suis quasiment en confinement», indique-t-il. Selon M. Mbaye, en l’absence du défunt Pca, il revenait souvent au Secrétaire général de la Lonase, société actionnaire de la Sspp Le Soleil, de présider les réunions du conseil.
Joint par téléphone, Mamadou Guèye nous a mis en relation avec son chargé de communication. Et selon ce dernier, M. Guèye n’est pas la personne habilitée à parler de cette question avant de nous renvoyer à la tutelle.
Au sein même de la maison, les avis divergent. Les différents interlocuteurs que nous avons pu joindre ne veulent pas avancer une réponse. Mais pour certains, la pandémie du Covid-19 est venu bousculer l’agenda de l’installation comme l’explique le Directeur général Yakham Mbaye. Pour d’autres encore, c’est la petite santé du nouveau Pca qui expliquerait ce retard.
Du côté de Abdoulaye Bamba Diallo, les téléphones sont restés muets. Après avoir eu en ligne l’assistante du Pca qui nous a demandé de rappeler, impossible de joindre le numéro indiqué par la suite.
Journaliste chevronné, Abdou­laye Bamba Diallo succède à ce poste au doyen Mamadou Amadou Wane, décédé au mois de février dernier. M. Diallo, qui a fait ses premiers pas  au quotidien  national, a par la suite fondé avec Pape Samba Kane le journal satirique Le Cafard Libéré. Plus tard, il mettra sur pied  avec Issa Sall, le groupe de presse  Panafricain system production (Psp), éditeur du maga­zi­ne Nouvel Horizon et du mensuel Thiof magazine, pendant 20 ans.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here