PARTAGER

Des agents du Groupe de recherche et d’interpellation de la Police judiciaire ont terminé ce vendredi deux semaines de formation, portant sur les filatures, les arrestations, les kidnappings et demandes de rançon, ainsi que le tir à l’arme, a appris l’Aps. Cette formation qui entre dans le cadre du programme de coopération pour la sécurité intérieure entre le Sénégal et l’Union européenne (Ue) est intitulée «Senesec-Ue», indique un communiqué de la délégation de l’Ue au Sénégal. Financée à hauteur de 10 millions d’euros, elle a été menée par des formateurs de la Police française, précise la même source.
Par cette action, l’Ue «souhaite contribuer à la professionnalisation et au renforcement des capacités de ces agents qui sont les hommes de terrain de la Police judicaire». Le communiqué ajoute que l’Ue permettra par ailleurs d’appuyer les efforts de la Police nationale «vers une plus grande judiciarisation de son action face à la nécessité de détecter et démanteler les réseaux de trafiquants et les réseaux terroristes et poursuivre leurs membres en justice».
Le projet Sensec-Ue a pour objectif de soutenir les efforts du gouvernement et des services de sécurité pour prévenir et lutter contre les menaces sécuritaires qui affectent la population et qui sont une entrave au développement économique et social du pays, rappelle-t-on. Il s’agira notamment de renforcer les capacités des services de sécurité dans la lutte contre le terrorisme et le crime organisé, la surveillance et le contrôle des frontières et enfin soutenir les réformes de gouvernance du secteur.
Par cette action mise en œuvre en collaboration avec la France et l’Espagne, l’Ue apporte ainsi un appui à la Police nationale, à la Gendarmerie nationale, aux Douanes sénégalaises ainsi qu’à l’Agence d’assistance à la sécurité de proximité sous forme d’assistance technique, de construction d’infrastructures et de fourniture d’équipements.
Près d’une trentaine d’autres projets de coopération nationaux ou régionaux complètent ce programme pour un financement total au bénéfice du Sénégal de plus de 25 millions d’euros supplémentaires, faisant ainsi de l’Ue un partenaire prépondérant du Sénégal pour le renforcement de la sécurité intérieure.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here