PARTAGER

La commission d’enquête parlementaire a, à compter du 15 février 2019, 6 mois pour faire la lumière  sur l’affaire des 94 milliards Cfa. Le député Ousmane Sonko avait publiquement accusé Mamour Diallo de détournement de deniers publics sur 94 milliards.

Cette somme est le montant que l’Etat doit payer aux personnes expropriées du  titre foncier 1451/R d’une superficie de 258 hectares. Le candidat à la présidentielle a publiquement soutenu avoir déposé une plainte à l’Ofnac et saisi la justice. Il dit détenir les preuves d’un décaissement de 46 milliards sur la somme.

La commission d’enquête parlementaire est composée comme suit : La majorité Benno bokk yaakaar aura 7 membres, le groupe « Liberté et démocratie » sera représenté par un seul député tout comme les non inscrits.

Mais après la lecture des résultats du rapport de l’inter-commission, le président du groupe Liberté et démocratie avait dénoncé un « harcèlement » et une « intimidation du pouvoir« . Par conséquent, Cheikh Mbacké Bara Dolly a annoncé que son groupe « n’a pas l’intention de siéger dans cette commission« .

L’objectif de cette commission est  » d’élucider les différentes transactions dont a fait l’objet le titre foncier, retracer tous les décaissements effectués par le Trésor public ou les sociétés à capitaux publics majoritaires relatifs à ce titre. Et, évaluer les pertes subies par l’Etat, le cas échéant« .

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here