PARTAGER

Des investigations menées à Richard-Toll ont permis d’identifier 66 cas contacts, dont 14 à «haut risque», après la découverte d’un cas confirmé de coronavirus dans cette ville, a annoncé à la presse locale le technicien supérieur de santé à la région médicale de Saint-Louis (nord), Oumar Fall. Les contacts à «haut risque» seront mis en quarantaine, selon M. Fall. La «gestion des alertes» se poursuit et des équipes, comprenant des infectiologues et des épidémiologistes, se sont rendues à Richard-Toll et Rosso-Sénégal pour effectuer des prélèvements sur des cas suspects, a appris l’Aps du technicien supérieur de santé.
Selon lui, 25 émigrés revenus de France, d’Espagne et du Maroc sont placés en quarantaine au Centre de formation en santé de Ngallèle, commune de Saint-Louis, et bénéficient d’une assistance psychosociale. «Les conditions de leur retour dans leur famille sont en train d’être étudiées», a dit Oumar Fall. Il assure par ailleurs que le Service régional de l’action sociale de Saint-Louis vient en aide aux écoles coraniques de la région, de concert avec les collectivités territoriales. Le retour des élèves coraniques dans leur famille est envisagé et un recensement n’a été fait à cet effet, selon M. Fall. Plusieurs collectivités territoriales de la région de Saint-Louis viennent en aide aux daaras (écoles coraniques), en leur offrant des denrées alimentaires et des désinfectants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here