PARTAGER

Rien ne semble pouvoir endiguer la transmission qui connaît une hausse vertigineuse en dépit du discours rassurant du ministre de la Santé. Depuis son apparition le 2 mars dernier, le Sénégal a enregistré plus de 3 000 cas positifs, alors que la transmission communautaire continue à inquiéter le personnel médical qui cherche la meilleure stratégie pour enrayer la machine. Selon Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye, qui faisait hier le point de la situation, «sur 1 339 tests réalisés, 97 sont revenus positifs. Il s’agit de 77 cas contacts suivis par les services du ministère de la Santé, 20 cas issus de la transmission communautaire. Sur les 20 cas communautaires, la région de Ziguinchor compte à elle seule plus de la moitié. Il s’agit de Ziguinchor (3), Bignona (7) et Oussouye (1) qui a été touchée par le retour des enseignants, convoyés depuis Dakar pour assurer la reprise des cours avant qu’elle ne soit repoussée à cause de cette situation.
Par ailleurs, 96 patients sont sortis des centres de traitement. Il y a par contre 14 cas graves pris en charge dans les services de réanimation des hôpitaux Fann et Principal de Dakar. Quant à l’état de santé des autres patients, la directrice de la Santé publique a tenu à rassurer qu’il évolue positivement.
A ce jour, le Sénégal a enregistré 3 836 cas positifs au Covid-19 dont 1 954 guéris, 43 morts, 1 évacué et 1 838 personnes sont encore sous traitement, a déclaré le Dr Marie Khémesse Ngom Ndiaye. Désormais, les 14 régions du pays sont touchées par le Covid-19.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here