PARTAGER

Après la fermeture des frontières aériennes et terrestres, les frontières maritimes sont-elles devenues la porte d’entrée des Sénégalais de l’extérieur qui veulent revenir au bercail en ces temps de Covid-19 ? En tout cas, on est tenté de répondre par l’affirmative. Car, une semaine après avoir arraisonné une pirogue en provenance de la Mauritanie qui voulait débarquer des passagers sénégalais à Mbour, les hommes du commissaire Lèye ont réussi hier à intercepter une pirogue en provenance de la Guinée Conakry, qui avait à son bord 22 passagers qui reviennent d’un séjour de deux semaines en Guinée Conakry.
Cette pirogue, qui a réussi à accoster au quai de pêche de Mbour, a été vite maitrisée par les Forces de l’ordre qui avaient déjà eu échos de l’arrivée de cette pirogue. Tous les passagers ont été cueillis, dès leur descente de la pirogue, et conduits dans un hôtel de la place pour leur mise en quarantaine. Ils ont été accompagnés par le personnel de santé qui a tenu à les isoler pour éviter une éventuelle contamination au cas où ils seraient porteurs du virus.
D’ailleurs, les autorités comp­tent traduire ces derniers en justice pour menaces graves à la santé publique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here