PARTAGER

Ça était hier un après-midi mouvementé à Touba. Alex n’y a pas été inhumé et sa dépouille a été éconduite de la ville sainte à cause de son appartenance supposée à la communauté des homosexuels. Selon Dakarctu, le dahira Muqadimatul Khidma, qui a été informé de l’arrivée du corps par une source anonyme, a saisi le Commissariat spécial de Touba pour information. «C’est vers 11 heures (hier) que nous avons été mis au courant que la dépouille de Samba Sow dit Pape, plus connu sous le sobriquet de Alex, s’apprêtait à venir à Touba pour les besoins de son inhumation. Notre source nous a ainsi confié que le défunt, de son vivant, était un homosexuel connu, né à Mbour et qui habitait Dakar. C’est ainsi que nous avons veillé au grain jusqu’à ce que la nouvelle nous parvienne : une délégation uniquement composée de trois personnes (deux de ses frères de même père et mère et son oncle) était à Ndiéné et qu’elle s’apprêtait à lui offrir un bain mortuaire», dit un membre du dahira. Interrogé par Dakaractu, Serigne Makhtar Kane explique : «C’est alors que l’équipe de Muqadimatul Khidma a débarqué après que des recoupements sur le vivant de l’homme ont été suffisamment effectués. Sur place, nous avons procédé à l’identification du corps, procédé à une longue interrogation de ses parents qui ont reconnu n’avoir plus reçu de nouvelles du défunt depuis plus de deux années. Ils nous ont aussi dit qu’il était marié à une Européenne et que véritablement les suspicions sur lui pouvaient être avérées. Et la décision a été tout de suite prise de l’expulser de Touba. Nous l’avons ainsi raccompagné jusqu’à ce le véhicule sorte de la cité.» Sa famille est à la recherche d’un cimetière pour son repos éternel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here