PARTAGER

Le gouvernement l’avait dit : Les mesures visant à endiguer la propagation du Covid19 sont graduelles. A cet effet, le port du masque sur l’étendu du territoire va devenir obligatoire. Ainsi à partir de ce lundi 20 avril 2020, la mesure sera appliquée dans toute sa rigueur. Un communiqué signé par le ministre de l’Intérieur va l’officialiser dans les prochaines heures.

Cette mesure, conseillée dans un premier temps par le personnel soignant, est une réponse à l’expansion des cas issus dans la transmission communautaire. A ce jour, le Sénégal est ceinturé par ces cas. Ils sont pratique sur tout le territoire. Ainsi depuis l’apparition du premier cas, le Sénégal compte 37 cas communautaires.

 

1 COMMENTAIRE

  1. Preambule : en 2016, le revenu quotidien moyen national était de 2,5 dollars, soit 1 500 francs CFA. Bien qu’il ait pu changer entre-temps, il sera modifiée de quelques décimales. Eh bien, après environ 3 semaines d’alerte au Covid-19, on peut constater que a) il n’est pas toujours possible d’acheter des masques dans les pharmacies et les quincailleries car, parfois, ils en sont dépourvus ; b) leur prix, du moins dans la Petite Côte, passe de 300 à 1 500 fr. Cfa. Par conséquent, la fourchette des dépenses quotidiennes irait d’un cinquième au revenu quotidien total. Et sans compter les dépenses pour le liquide antibactérien et les gants, pour une protection complete. Eh bien, après environ 3 semaines d’alerte au Covid-19, on peut constater que a) il n’est pas toujours possible d’acheter des masques dans les pharmacies et les quincailleries car, parfois, ils en sont dépourvus ; b) leur prix, du moins dans la Petite Côte, passe de 300 à 1 500 fr. Cfa. Par conséquent, la fourchette des dépenses quotidiennes irait d’un cinquième au revenu quotidien total. Et sans compter le coût du liquide antibactérien et des gants, pour une protection complète. Conclusion : la raison et les mathématiques disent que sans une distribution massive de masques, les mesures gouvernementales prises, même si elles sont nécessaires, seront, je le répète, totalement insuffisantes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here