PARTAGER

Le roi de Kanilai est à terre et sera conjugué au passé dans quelques mois. Le destin, qui avait réalisé cette erreur de casting, a retrouvé  son cours normal pour remettre la Gambie sur le chemin normal. Banjul est désormais sur la voie de l’espoir qui étouffe la voix de la dictature. Un autocrate passe ! Mais, le pays entre dans la démocratie, la meilleure science que l’homme ait inventée pour vanter et codifier sa société. La Gambie à Jammeh débarrassée du «Big man!» Quel bonheur !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here