PARTAGER

Les proches de Khalifa Sall se rapprochent au Parti socialiste (Ps). Barthélemy Dias, l’un des plus radicaux contre la direction du Ps, a fait le déplacement à la Maison du parti hier pour présenter ses condoléances suite au décès de Ousmane Tanor Dieng. Le maire de Mermoz-Sacré Cœur n’avait plus remis les pieds à la Maison du parti depuis le 4 janvier 2017. Ce jour-là, la direction du Ps lui avait interdit d’y accéder alors qu’il voulait tenir une conférence de presse. Aujourd’hui, ce lieutenant de l’ex-maire de Dakar compte œuvrer pour la réunification de la famille socialiste. «Il n’y pas lieu de se chamailler parce que pour se disputer et se battre, il faut être deux. Nous, nous n’avons ni la volonté ni le cœur pour ça. On doit se battre pour que l’héritage du Président Senghor serve aux générations futures. Si les uns et les autres sont conscients de leurs responsabilités, on doit pouvoir y arriver. Mais je répète que personne ne pourra écrire cet héritage sans nous parce que nous y avons contribué», a-t-il déclaré à sa sortie.
Pour justifier cette posture, Barthélemy Dias rappelle l’un des derniers souhaits de Tanor tendant à réunir la famille socialiste. Pourtant, après le Bureau politique du 16 mars dernier où le Secrétaire général du Ps d’alors avait formulé ce vœu, l’ancien député socialiste avait convoqué une citation de Nelson Mandela pour décliner l’offre. «Quand tu t’es battu si dur pour te remettre debout, ne retourne jamais vers ceux qui t’ont mis à terre», rejetait-il fermement. Aujourd’hui, Barthélemy Dias compte fermer la page des querelles. «Malgré les vicissitudes de la vie politique, nous avons respecté le choix de M. Ousmane Tanor Dieng avec son soutien pour un deuxième mandat pour le Président Macky Sall. Le Bon Dieu a décidé que le Président Macky Sall l’a obtenu. Le président Ousmane Tanor Dieng en partant a fait part de son vœu de réunir la famille socialiste, nous espérons pouvoir apporter notre modeste contribution», a-t-il soutenu saluant en Tanor «un homme d’Etat qui s’est battu toute sa vie pour préserver l’héritage du Président Senghor».
Barthélemy Dias assure que Khalifa Sall et Cie demeurent des Socialistes n’ayant jamais quitté ce parti. Dans sa nouvelle mission, M. Dias compte rendre visite à «Aminata Mbengue Ndiaye, Secrétaire général adjoint du Parti socialiste, au président du Conseil des sages, Nguirane Ndoye, et à une personne emblématique de ce parti, El Hadji Mansour Mbaye, pour voir ce qu’ils pensent de l’avenir de ce parti».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here