PARTAGER

Il est 13h à Touba. Le soleil est au zénith. De la gare routière à la résidence Khadimou Rassoul, des opérations de nettoiement vont bon train. Balais, pèles à la main, les talibés de Cheikh Ahmadou Bamba ne semblent pas sentir la chaleur. Ce qui montre la détermination de ces hommes, femmes et jeunes à nettoyer la ville de Serigne Touba, surtout qu’ils sont dopés par les «khassaïdes» qui emplissent l’air. Ces actions seront sans doute renforcées par le ministre de l’Environnement et du développement durable qui a ouvert jeudi le défilé les autorités étatiques à Touba, en prélude au grand Magal. Pour Abdou Karim Sall, ils sont venus apporter leur soutien en termes de logistique pour permettre aux talibés mourides de bien nettoyer la ville de Touba. «D’autant que, dit-il, le comité d’organisation est déjà en plein dans les opérations de nettoiement. Nous sommes venus avec des matériels de tous genres pour permettre aux commissions de travailler dans d’excellentes conditions, car Touba va accueillir des centaines de milliers de personnes et cela nécessite le nettoiement. En tant que ministre de l’Environ­nement, je suis heureux d’être là parce que j’ai vu que des actions de reboisement d’envergure ont été aussi menées sous la directive du khalife général des Mourides», annonce M. Sall. Lequel est rassuré «parce que ces actions sont en phase avec les directives du Président Macky Sall qui visent à rendre notre pays le Sénégal vert dans les villes, les campagnes et dans son ensemble. C’est pourquoi nous sommes satisfaits de ce qui est en train d’être fait à Touba. C’est ainsi que j’ai tenu à rappeler que nettoyer c’est bien, c’est encore mieux de ne pas salir. En ce sens, nous sommes venus avec des sachets en carton pour appuyer, mais aussi montrer la voie à suivre pour ne pas salir, surtout avec l’utilisation des sachets plastiques à usage unique.» Il ajoute : «Aujourd’hui, notre pays fait face à ce grand fléau qui est le péril plastique. C’est la raison pour laquelle nous lançons un appel à tous les futurs pèlerins de mettre ces sachets après utilisation à un endroit sûr qui permettra le ramassage.»

La Sonatel assure sa contribution
Toujours dans le souci d’assurer le bon déroulement du grand Magal de Touba 2019, la Sonatel s’est engagée à promouvoir la protection de l’environnement. Selon Sékou Dramé, la Sonatel va mettre en place des containers de collecte des déchets afin d’avoir une action de recyclage. Au-delà de cet aspect, le patron de la boîte annonce de nouveaux investissements pour couvrir l’autoroute Ila Touba, la mise en place de la 4G+ et une croissance de 313% des capacités par rapport à l’année dernière. «Rien qu’à Touba, nous aurons 366 sites qui seront en service», a-t-il signalé. Dans la même veine, il a fait savoir que la Fondation Sonatel a également mis à la disposition de la région médicale de Diourbel des tentes et des matelas d’une valeur de 10 millions qui permettront d’avoir des postes de santé avancés pour participer à la bonne couverture médicale du Magal.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here