PARTAGER

C’est finalement aux environs de 11 heures locales hier qu’une partie des supporters sénégalais, composée en grande partie d’Allez Casa, a débarqué à Ekaterinbourg pour assister au match contre le Japon. Un voyage par train de plus de 27 heures entre Moscou et cette partie de la Russie située à plus de 1 700 kilomètres de la capitale. La deuxième vague étant arrivée trois heures plus tard.
Epuisés par le trajet, le 12e Gaindé et Allez Casa ont quand même offert un beau spectacle à la population d’Ekaterinbourg, à l’intérieur même de la gare. Suffisant pour oublier la fatigue du long voyage. Ils ont été accueillis par le ministre des Sports, Matar Ba, et des membres de la Fédération sénégalaise de football.

«Cela fait deux jours que je n’ai pas dormi… »
Profitant de l’occasion, le ministre leur a adressé ses encouragements, tout en saluant «le courage et la détermination» dont ils ont fait montre, dans le seul but de pousser les Lions à la victoire. Un énorme sacrifice qui se lisait sur les visages des uns et des autres. «Cela fait deux jours que je n’ai pas dormi. Je n’y arrive pas. Je crois qu’il me faut des comprimés, sinon je ne vais pas y arriver», confie une supportrice d’Allez Casa qui n’a pourtant pas hésité une seule seconde à danser lorsque la troupe a commencé à chanter.

«Un petit morceau de poulet à 5000 F Cfa, c’est trop !»
L’autre difficulté réside dans le coût de la restauration dans le train que certains ont estimé trop cher. «On ne savait pas qu’un petit morceau de poulet coûte près de 5000 F Cfa. C’est trop cher la restauration. Je crois qu’on va faire nos provisions pour ne pas connaître les mêmes désagréments au retour. D’ail­leurs, il y en a qui n’ont rien mangé», raconte un autre supporter. Certains avaient assailli les restaurants dès leur sortie du train.
Si le trajet a été un long périple, ces derniers relativisent, soulignant un certain confort avec des cabines à lits. «On a vraiment pu dormir. C’est seulement le trajet qui est long, sinon il n’y a aucun problème», confie un autre membre du 12e Gaindé qui a tenu à saluer les efforts des autorités. Malgré la fatigue, les «pauvres» ont tous refait le parcours pour retourner à Moscou, dans la soirée. Malheureu­sement, ils n’auront que deux jours de repos avant de prendre la direction de Samara pour le dernier match de poule face à la Colombie. Un autre périple qui s’annonce cependant moins compliqué que le premier parce que le trajet n’est que de dix heures.

Mauvaise image : Mauvaise image Des supporters Modou-Modou à Ekaterinbourg
C’est sans aucun doute la seule mauvaise image à noter au sein des supporters sénégalais venus pour le Mondial russe. Celle de se transformer rapidement en «marchand ambulant». Depuis leur arrivée à Moscou, certains passent tout leur temps à faire du Modou-Modou. A Ekaterin­bourg où ils ont débarqué dans la matinée d’hier avant le match, ils ont vite transformé la place de la gare, en marché Colobane. Tout y passe, des maillots de l’Equipe nationale, aux écharpes et casquettes, en passant par les colliers. Un comportement que le Comité des supporters devrait revoir.

Des supporters Modou-Modou à Ekaterinbourg
C’est sans aucun doute la seule mauvaise image à noter au sein des supporters sénégalais venus pour le Mondial russe. Celle de se transformer rapidement en «marchand ambulant». Depuis leur arrivée à Moscou, certains passent tout leur temps à faire du Modou-Modou. A Ekaterin­bourg où ils ont débarqué dans la matinée d’hier avant le match, ils ont vite transformé la place de la gare, en marché Colobane. Tout y passe, des maillots de l’Equipe nationale, aux écharpes et casquettes, en passant par les colliers. Un comportement que le Comité des supporters devrait revoir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here