PARTAGER

ar li nu bokk décentralise ses manifestations. Vendredi prochain, c’est Guédiawaye, le fief de Aliou Sall, qui va accueillir cette plateforme de l’opposition et de mouvements citoyens. A quelques jours de l’événement, l’antenne locale de ce mouvement qui réclame justice dans l’octroi des contrats pétroliers à Frank Timis et l’implication du frère du président de la République a fait face à la presse hier pour se prononcer sur la marche du 12 juillet prochain. «Le parking du stade Amadou Barry sera le lieu de ralliement des mouvements citoyens et des partis politiques. Les médias  d’Afrique et du monde vont dire à l’humanité que Aliou Sall, maire de cette ville, est cité dans le plus gros scandale pétro-gazier de l’histoire. Guédiawaye est atteinte dans son honneur avec l’avènement du frère du président de la République et sera dans la rue pour présenter aux amis du Sénégal et à l’humanité tout entière ses excuses sur ce dont son maire est accusé», a dit le porte-parole du jour. Bassirou Mbacké Diatta ne prend pas Aliou Sall au sérieux qui avait juré sur le Coran que les accusations de pots-de-vin révélées par la Bbc sont fausses. «Il pense que les Sénégalais sont dupes. Il a juré sur un dictionnaire de poche», jurent les membres de Aar li nu bokk de Guédiawaye. Ils demandent, par conséquent, à celui qui a démissionné de la Caisse des dépôts et consignations d’apporter des éclaircissements sur l’affaire du pétrole. Alors qu’ils n’ont pas encore reçu une réponse du préfet, les membres de la plateforme invitent l’autorité à respecter leur droit de manifester.
latifmansaray@lequotidien.sn

1 COMMENTAIRE

  1. Nous sommes dans un Etat laïque et non !islamique. C’est un problème juridique et même dans un Etat islamique cela n’aurait pas suffit. En plus le livre qui était entre ses mains est trés neuf utilisé uniquement pour la circonstance.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here