PARTAGER

Joint par téléphone, le maire Ababacar Sadikh Seck a annoncé une plainte contre ses accusateurs. Il a rejeté toutes ces accusations portées à son encontre.

«Pour ce qui est du terrain, il n’existe pas de terrain que j’ai vendu. Ils n’ont rien compris. Ce n’est pas un terrain que j’ai vendu, c’est un terrain qui est sous la responsabilité du Cetud, c’est la gare routière de Colobane. Comment pourrais-je vendre une gare routière ? C’est pourquoi, j’ai dit sur ce plan-là, que je vais porter plainte. Je vais laver mon honneur. Maintenant pour le Covid-19, il y a eu une commission qui a été mise en place par le maire depuis des mois. Cette commission travaille avec tous les quartiers des Hlm, je n’en préside pas une seule des commissions, donc les présidents de commission sont là. Ils peuvent donner tous les éléments concernant le Covid-19. Il n’existe pas d’emplois fictifs. S’ils peuvent le prouver, ils n’ont qu’à le faire. J’ai trouvé des jeunes à la mairie des Hlm. Dans les mairies, les gens ont eu l’habitude de prendre beaucoup de jeunes à titre temporaire. Mais après deux renouvellements, ils ont droit à un emploi. Pour régler le problème, j’ai essayé de jongler et ces jeunes, je leur ai fait un contrat d’un an renouvelable. Je n’ai pas pris une autre personne. Ils ont dit ce qu’ils veulent dire, ça les engage, mais ils devront donner les preuves de ce qu’ils disent.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here