PARTAGER

«Pour moi, il est évident que je suis pour une réhabilitation fonctionnelle mais respectueuse des valeurs architecturales du bâtiment. La démolition d’un monument historique n’est pas souhaitable car la reconstruction à l’identique est presque impossible. Pour le cas de Sandaga, le ministère en charge de la Culture va travailler avec celui de l’Urbanisme, qui a, d’ailleurs, réaffirmé son ouverture à tous les avis techniques pour la meilleure option possible. Pour finir, je précise que Sandaga n’est pas classé sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Mais il est sur la liste nationale. Il n’y a que 7 sites inscrits sur la liste du patrimoine mondial : Gorée, Saint-Louis, les Cercles mégalithiques, le Delta du Saloum, le Pays Bassari et les parcs de Niokolo Koba et du Djoudj.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here