PARTAGER

«La Délégation générale au pèlerinage aux Lieux saints de l’islam tient à préciser à l’opinion qu’elle dégage toute responsabilité au sujet des citoyens sénégalais encore restés à Dakar, faute de visa pour l’Arabie Saoudite. Cette situation est consécutive au comportement irresponsable de certains voyagistes ayant, en toute connaissance de cause, dépassé le quota qui leur a été préalablement affecté. La Délégation gé­né­rale au Pèleri­nage avait bien, en effet, mis en garde les acteurs privés sur un tel risque.
En effet, à la date du 21 juillet 2017 déjà, à la suite d’une concertation sur l’état d’exécution des inscriptions pour le pèlerinage, avec l’ensemble des 50 groupements de voyagistes, ces derniers, sans exception, avaient déclaré avoir complètement vendu leur quota.
La Délégation avait alors décidé de clôturer les inscriptions et avait demandé aux voyagistes d’arrêter toute nouvelle inscription. Un communiqué avait même été diffusé par voie de presse et envoyé, par mail, à tous les voyagistes agréés.
Par conséquent, la Délégation dégage toute sa responsabilité dans cette situation exclusivement imputable à des voyagistes récidivistes décidés à prendre en otage l’Etat. Ce qui est inacceptable.
La Délégation prendra, toutefois, toutes les mesures dictées par la gravité de la situation conformément au cahier des charges ; les sanctions pouvant aller de la suspension au retrait total de l’agrément. La Délé­gation exprime sa compassion aux victimes à qui elle apporte son total soutien.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here