PARTAGER

«La clôture de la 10e édition du Fesnac, il est vrai que nos cœurs sont chargés, nos âmes sont tristes, s’ajoute à cette tristesse, la lourdeur de ce climat crispé qui a traversé pendant 3 jours le festival. Nous sommes des croyants, nous avons foi en Dieu. Nous acceptons avec foi la triste nouvelle qui nous a été imposée. Je pense à Khabane Thiam qui a été très tôt arraché à notre affection. Un artiste de talent, un éducateur avisé, un encadreur de jeunes artistes. M. Thiam, repose en paix ! Que la terre de Saint-Louis te soit légère ! Nous allons demander à nos jeunes de s’inspirer de votre expérience pour devenir ce que vous avez été.»

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here