PARTAGER

Pour une bonne alimentation en eau de la 117e édition du Gamou de Tivaouane, une délégation de la Sénégalaise des eaux (Sde) était mardi à Tivaouane pour s’entretenir avec le khalife général des Tidianes des dispositions prises pour un bon déroulement de l’évènement religieux prévu dans une dizaine de jours. L’occasion a été saisie par la task-force de la Sde, à huis clos avec le marabout, pour l’informer sur l’attribution provisoire du contrat d’affermage de l’hydraulique urbaine au Sénégal au groupe Suez.

L’attribution provisoire du contrat d’affermage de l’hydraulique urbaine au Sénégal au groupe Suez s’est invitée mardi à la visite de la task-force de la Sde, composée, du président du Conseil d’administration, du directeur général et de responsables de la direction régionale de Thiès, au khalife général des Tidianes, Serigne Mbaye Sy Mansour. Même si le protocole du marabout s’est organisé en sorte que rien ne filtre de cette rencontre tenue à huis clos, Abdoul Ball a toutefois jugé nécessaire de faire comprendre aux journalistes qui attendaient dehors que «le khalife est un homme informé. Il nous a posé des questions et nous avons répondu dans le sens des clauses de confidentialité auxquelles nous étions astreints, et puis lui dire surtout que nous faisons confiance au droit pour la suite des évènements».
A la question de savoir si le président de la République a désigné Suez pour la gestion de l’hydraulique urbaine, le directeur général de la Sde précise que «tel n’est pas encore le cas. Il y a juste une adjudication provisoire. Et aujourd’hui, nous la Sde, nous avons introduit un recours tel que le prévoient le droit et la loi. Nous faisons absolument confiance au droit». Pour le patron de la Sde, «c’est un processus qui n’est pas fini. Et nous sommes tous astreints à des clauses de confidentialité. Cela fait que nous n’allons pas tellement nous épandre sur le sujet». Mais, dira-t-il, «nous entendons de temps à autre quelques questions insidieuses relatives à ça. Nous disons comme d’habitude que la Sde est sereine. Nous attendons la suite des évènements, nous sommes absolument confiants et très sûrs que nous allons continuer à gérer l’eau au Sénégal. Et à la fin, nous dirons certaines choses certainement, si les questions sont encore posées toujours pour parler de ces points insidieux qui sont dits et des attaques qui sont formulées vis-à-vis de la Sde». Et de conclure le chapitre en signalant : «Vous êtes témoins que la Sde, jusqu’à présent, a assuré la distribution de l’eau convenablement en relation avec l’Etat du Sénégal et la Sones et nous allons continuer à le faire inchallah»
Revenant sur les dispositions prises pour une bonne alimentation en eau de la ville de Tivaouane lors du Maouloud prévu dans une dizaine de jours, Abdoul Ball fera savoir que «la Sde est au premier plan pour ce qui est de la distribution d’eau en relation avec le ministère de l’Hydrau­lique et la Sones». M. Ball indique qu’«il est question que la distribution de l’eau se passe très bien, parce que c’est l’une des conditions de réussite de cet évènement religieux». La Sde a ainsi prévu de mettre en place 800 points d’eau, de faire 1 000 branchements sociaux. S’y ajouteront environ 70 camions citernes pour couvrir la distribution de l’eau et l’installation de trois potences…
nfniang@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here