PARTAGER

La coalition Idy2019 est largement revenue sur la déclaration du premier ministre accordant 57% des voix à Macky Sall ce 25 février 2019 lors d’une conférence de presse

C’est « une usurpation  on en donnant son chef vainqueur. C’est un mensonge programmé et totalement irresponsable. Ça remet en cause la paix et s’apparente à un coup de force électorale » a dénoncé Abdoul Mbaye de la commission électorale de Idy2019.

Par ailleurs, l’ancien premier ministre a invité les populations à « ne pas tenir compte de ce mensonge dont l’objectif est de  faire passer une forfaiture en préparation. Soyons vigilants, pour empêcher toute confiscation de la  volonté populaire. On sait que Macky a gagné mais le résultat ne le dispense pas du second tour».

Un peu plus claire dans ses arguments, Ass Babacar Gueye, le mandataire de Idy2019, ne comprend pas qu’on puisse gagner l’ensemble des départements aux législatives en obtenant moins de 50% des voix et gagner à la présidentielle en perdant Thiès, Mbacké, Ziguinchor, Bignona et la diaspora avec plus de 57% des voix. Seulement, Ass Babacar Gueye n’a pas comparé le taux de participation des législatives avec celui de la présidentielle. Néanmoins, il a reconnu le nombre de votants a considérablement augmenté.

Pour Thierno Bocoum, le coordonnateur de la communication de Idy2019, c’est une « volonté d’éviter un second » qui amené le premier ministre à faire cette déclaration. Il a appelé à ce que tout le monde joue son rôle pour préserver les acquis démocratiques du Sénégal.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here