PARTAGER

Le directeur de la Sécurité publique a donné quelques infos sur le meurtre de Fallou dont le corps a été découvert lundi à Rufisque. «Jusqu’au moment où je vous parle (hier), nous avons des pistes. Mais, nous ne pouvons pas les dévoiler, sinon le Rubicon qui mène vers le résultat risque d’être hanté par des zones d’ombre.» Il a également fait savoir que les gens ont découvert le sachet contenant le corps dans un jardin. «Ce jardin est proche d’un autre jardin où officie un aliéné, ses allées et venues ont fait naitre un sentiment de suspicion au niveau de la population locale», dit Abdoulaye Diop faisant allusion au lynchage avorté de cet «aliéné«, qui a été sauvé par la police.
En attendant, le présumé meurtrier de Fallou Diop court toujours. Et il n’y a pas encore d’interpellés. «Des stratégies sont mises en place pour retrouver l’assassin», annonce M. Diop. Quid de Mansour « qui avait en charge 6 enfants au niveau de son domicile» ? Après enquête, la police s’est rendu compte que ce sont des enfants de la rue qu’il avait récupérés et il tentait de retrouver leurs parents comme «il a l’habitude de le faire». Donc, «il n’y a eu aucune suite qui a été donnée à cette affaire», renseigne M. Diop.
mfkebe@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here