PARTAGER
Abdoulaye Diouf Sarr, coordonnateur de la Ccr.

Le ministre de la Santé et de l’action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr, a annoncé samedi que le chef de l’Etat, Macky Sall, a demandé de tout mettre en œuvre pour la «réhabilitation totale» des hôpitaux de Matam et Ourossogui. «Pour la mise à niveau des infrastructures sanitaires, la position du chef de l’Etat et ses instructions sont extrêmement claires. Il nous a demandé de tout mettre en œuvre pour une réhabilitation totale des hôpitaux de Matam et de Ourossogui», a-t-il déclaré lors d’une visite qui l’a mené successivement dans les hôpitaux de ces deux villes et à la région médicale. Il a souligné que son ministère est déjà à pied d’œuvre pour concrétiser cette volonté du chef de l’Etat. Et il a annoncé que des équipes se rendront bientôt dans la région pour «travailler avec celles de Matam et de Ourossogui, pour que cette réhabilitation totale puisse commencer très rapidement». Il a rappelé que le déficit de ressources humaines fait partie des préoccupations exprimées, assurant que des instructions ont été données pour le règlement du problème relatif à l’absence de certaines spécialités.
Il a rappelé que le chef de l’Etat a pris la décision «très importante» de recruter 500 médecins et 1 000 sages-femmes, infirmiers et autres personnels. Selon lui, le recrutement a déjà démarré et une priorité est donnée aux agents qui travaillent dans les zones dites reculées, comme la région de Matam et les autres régions périphériques. Abdou­laye Diouf Sarr a demandé aux directeurs des hôpitaux d’être très regardants sur la gestion des ressources humaines, rappelant qu’à Matam les préoccupations tournent aussi autour de l’équipement et du plateau technique. Au sujet du scanner de la région tombé en panne, il a signalé que le ministère de la Santé a fait la commande d’un autre appareil, dont l’arrivée est attendue dans les prochaines semaines à Ourossogui.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here