PARTAGER

La tête de liste de Wattu senegaal était à Tivaouane hier pour présenter ses condoléances à la famille Sy suite au rappel à Dieu de «Al Makhtoum».

Après l’étape de Touba, Me Abdoulaye Wade a présenté, hier, ses condoléances à la famille Sy, suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy «Al Makhtoum». Une occasion pour la tête de liste de la Coalition gagnante/Wattu senegaal d’assurer qu’il est «déjà dans le cœur des Sénégalais». Il ajoute : «Je ne suis pas venu pour battre campagne. Je pouvais le faire, car je battais campagne ici depuis plus d’une dizaine d’années. Mais aujour­d’hui, je suis venu présenter mes condoléances au khalife général des Tidianes, suite au rappel à Dieu de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy ‘’Al Makhtoum’’. Tout le monde connaît les relations que j’avais avec lui, je n’ai pas besoin de le dire. On se connaissait très bien parce qu’on a eu à travailler ensemble», a témoigné Wade devant la famille Sy. L’ancien Président de poursuivre : «Il y a des gens qui ont mon âge et qui ne peuvent rien faire. Mais moi je rends grâce à Dieu parce que c’est lui seul qui sait pourquoi il m’a donné cette force. Ce qui me fait mal, c’est que je n’ai pas pu faire tout ce que j’avais voulu faire pour le Sénégal. C’est vrai que je suis âgé, mais je suis encore debout. Mais comme Dieu m’a donné l’intelligence et j’ai des relations, je continuerai à travailler pour ce pays.»
Serigne Abdou Aziz Sy «Al Amine» a magnifié l’acte posé par Me Wade qui, assure-t-il, sera «toujours accueilli à bras ouverts» à Tivaouane. «Je savais que tu allais venir présenter tes condoléances à la famille suite au rappel à Dieu de ton ami et frère Serigne Cheikh ‘’Al Makhtoum’’. Tous les deux, vous aviez les mêmes principes et vous aviez eu à travailler pour le développement du Sénégal», a dit «Al Amine». Abdoulaye Wade est allé se recueillir devant le mausolée de Serigne Cheikh Ahmed Tidiane Sy avant de rallier Pire pour présenter ses condoléances à la famille Cissé suite à la disparition de Serigne Moustapha Cissé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here