PARTAGER

Les enseignements n’ont pas encore repris dans les universités mais le Sudes/Esr envisage d’aller en grève. L’organisation syndicale a déposé un préavis de grève qui a commencé à partir du 1er octobre. Ce syndicat de l’enseignement supérieur reproche aux autorités de n’avoir pas ouvert de négociations avec eux sur leur plateforme revendicative. Dans le document, le Secrétaire général du Sudes/Esr déplore aussi «la décision non concertée» du ministère d’orienter tous les bacheliers de la session 2019 dans les seules universités publiques du pays. Parmi les griefs, il y a aussi le fait que «les recteurs des universités publi­ques continuent à exhiber une attitude cavalière envers les droits des enseignants chercheurs (refus d’application de décisions de la Cour suprême, non-paiement des sommes dues, sabotage de la polyclinique de l’Ucad, etc.)».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here