PARTAGER

Au petit matin de ce samedi 1er décembre 2018, l’Assemblée nationale était vide de ses occupants. En effet, les 127 députés de la majorité étaient beaucoup plus occupés à rallier le stade Dakar Arena de Diamniadio pour l’investiture du candidat Macky Sall. Une situation qui a irrité le groupe Liberté et démocratie qui accuse le président de l’Assemblée nationale, Mous­tapha Niasse, d’avoir volontairement entravé la marche de l’Hémicycle. «C’est une décision très grave et inacceptable pour une République. Dans le calendrier initial que nous avons, il était mentionné que le ministère de l’Agriculture passe en plénière le samedi 1er décembre à 9h. Suite à la demande du Président Macky Sall qui exige que tous les ministres et députés soient présents à son investiture, le président Moustapha Niasse a pris sur lui-même la décision, de façon unilatérale, d’arrêter tous les travaux prévus pour ce matin à l’Assemblée nationale», a regretté Toussaint Manga, porte-parole du groupe Liberté et démocratie sur la Rfm.
Président du groupe Benno bokk yaakaar, Aymérou Gnin­gue, fait savoir que la plénière pour le ministère de l’Agriculture était prévue à 16h afin de permettre aux députés de la majorité d’assister à l’investiture de leur candidat. Le député apériste dénonce l’«exploitation politicienne» de cette situation par le groupe de l’opposition. «Les députés de la majorité ont quitté la cérémonie d’investiture pour arriver à 16h. Mais sur la route, il y a eu des bouchons et finalement nous sommes arrivés à l’Assemblée nationale pour débuter vers 18h. Les deux ministères qui gèrent l’Agri­culture et l’Intégration africaine sont passés et tout s’est bien passé», a assuré M. Gningue joint hier.
bgdiop@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here