PARTAGER

Karim Wade ne pouvait pas être aux côtés des autres candidats de l’opposition hier. Mais au moins son parti pouvait être représenté au lancement de la Plateforme opérationnelle de sécurisation des élections. Mais le Pds n’a pas été au rendez-vous puisque, selon Me Mame Adama Guèye, les Libéraux ont bien reçu leur invitation. En réalité, ce n’est pas une surprise, mais une suite logique. En effet, dans sa série de concertations avec les différents candidats, le leader de Senegaal bou bess n’avait pas rencontré le parti de Abdoulaye Wade qui, lui, est plutôt concentré sur le Front de résistance nationale. Et d’ailleurs, alors qu’il s’entretenait avec Aïda Mbodj, Me Guèye avait été interpellé sur la question. Il avait répondu qu’il n’y avait «aucune divergence» entre son initiative et le Frn. «C’est la division du travail. On n’est absolument pas en concurrence. Je dirais même que notre Plateforme se met au service au service du Front en tant que bras technique. Ce n’est pas du tout deux initiatives concurrentes», avait-il ajouté.

Mayoro Faye du Pds : «Ce n’est pas un boycott»
Mayoro Faye, chargé de la Communication du Pds, interrogé par emedia.sn, justifie l’absence de son parti au lancement de la Pose. «Ce n’est pas un boycott. C’est juste que la majorité des membres du Comité directeur du parti sont hors de Dakar. Il n’y a que Omar Sarr et Amadou Sall qui y sont présentement, mais ils n’étaient pas disponibles», a-t-il argué.
hamath@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here