PARTAGER

Annoncé en grande pompe et attendu par toute la planète du football présente à Moscou pour la Coupe du monde de football 2018, le «Village du Sénégal» n’a finalement été installé au sein de la capitale russe. Les raisons ? «En vérité, il s’agit d’un problème de délai. On a eu des contraintes de délai qui ne nous ont pas permis de réaliser ce projet tel que nous l’avions initialement conçu. Mais, cela n’a pas pour autant empêcher les différentes agences, dans le cadre de leur mission, de saisir l’opportunité d’être à Moscou pour développer des partenariats», explique le ministre-conseiller, Abdou Fall, chargé de piloter le dossier en compagnie du vice-président, le ministre des Sports, Matar Ba.
Installé en avril dernier par le Premier ministre, Mohammad Boun Abdallah Dionne, le «Comité Russie 2018» est composé de membres du gouvernement, de la Fédération sénégalaise de football, mais aussi de membres du secteur privé. Il avait pour mission de vendre la destination Sénégal durant la phase finale du Mondial russe. Actuellement en Russie, en compagnie de plusieurs membres du comité, dont le secteur privé, ce dernier prône une meilleure approche à l’avenir. «Je pense qu’il va falloir, à l’avenir, qu’on s’y prenne davantage à temps, pour que le Sénégal puisse tirer le meilleur parti de cette opportunité que nous offre notre participation à ce grand rendez-vous du football mondial», conseille Abdou Fall.
Entre déception et sentiment d’inachevé, le ministre-conseiller se félicite quand même du travail effectué par les agences «pour réaliser ce qui est réalisable». Dans cette optique, Abdou Fall, qui était présent lors de la visite du Gouverneur de Kaluga à l’hôtel fédéral, espère un partenariat avec la ville. «Le Gouverneur de Kaluga est venu rendre visite au ministre des Sports et je l’ai entendu renouveler toute la disponibilité des pouvoirs locaux de développer un partenariat continu avec le Sénégal. Et surtout de le faire sur une base très affective», annonce l’ex-ministre de la Santé. «Je vois que la population de Kaluga a quasiment adopté le Sénégal et les Sénégalais. Nous pouvons les considérer parmi nos premiers supporters ici. C’est un peu le propre du sport, de l’art, d’être de grands vecteurs de rapprochement entre les hommes», s’est-il réjouit. Du coup, il estime que «la présence du Sénégal ici, va nécessairement déboucher sur des résultats qui font dépasser même le cadre du football». Saluant la présence du chef de l’Etat lors du premier match des Lions face à la Pologne (2-1), le ministre Abdou Fall estime que «cela a été un acte de très haute portée que toute la communauté a saluée. On espère qu’avec les résultats qui suivront, cela nous donnera la possibilité de l’avoir encore à nos côtés pour soutenir notre équipe dans la dernière phase de cette compétition».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here