PARTAGER

En raison d’une rénovation à l’Institut de France, près de 40 fauteuils d’académiciens vont être vendus aux enchères, rapporte «Le Midi Libre».

Nombreux sont ceux qui, depuis plusieurs siècles, ont rêvé de l’immortalité sans jamais l’atteindre. Journalistes, poètes, écrivains, philosophes, certains ont à plusieurs reprises essayé sans succès d’entrer dans le cercle fermé des immortels de l’Académie française, celle à qui l’on doit les contours de la langue française depuis 1634. Pour une quarantaine de privilégiés, il sera bientôt possible de s’asseoir confortablement sur l’un des fauteuils vert émeraude de la célèbre institution sans passer par le long cheminement habituellement nécessaire. Comme l’explique Le Midi Libre, la maison de vente AuctionArt-Rémy Le Fur & Associés proposera le 8 octobre prochain aux enchères 39 fauteuils de l’Académie française. Cela est dû au fait que le bâtiment de l’Institut de France, où siège l’Académie, va connaître quelques travaux de rénovation.
Outre le symbole, il sera donc possible pour un particulier d’acquérir un fauteuil dans lequel ont siégé les plus grands noms de la littérature, de la philosophie et de la poésie française de la fin du siècle dernier, car ces fauteuils datent de la précédente rénovation du bâtiment, au début des années 1980. Ces fauteuils sont d’un vert émeraude reconnaissable, celui qui orne les uniformes et les célèbres épées offertes à chaque académicien qui prend ses fonctions. A chaque fauteuil vendu, le commissaire-priseur donnera le nom d’un des immortels qui a pu s’y asseoir depuis les années 1980. Les sommes reçues lors de ces enchères assurées par la maison de vente seront versées à la Fondation Minerve, qui contribue aux missions des académies et œuvre à la valorisation de leur patrimoine.
LePointAfrique

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here