PARTAGER

Le chef de l’Etat a affirmé avoir sciemment bloqué les conclusions de la Commission de réforme du foncier. Il ne voulait pas voir les élus locaux brader les réserves foncières destinées à l’agriculture. Pourtant, chaque jour qui passe, on apprend que des personnalités influentes sont en train de s’approprier des portions de terre dans différentes localités du pays, sans que l’Etat ne puisse faire sentir sa présence. Au point où vont les choses, que restera-t-il du Sénégal dans quelques années ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here