PARTAGER

D’après le directeur général de la Senelec, 6 millions de Sénégalais dans le monde rural n’ont pas accès à l’électricité. Pour changer les choses, l’Association des consommateurs du Sénégal (Ascosen) appelle à la tenue d’un Conseil interministériel sur la question. Vice-président de la structure, Momath Cissé argumente : «Le directeur général de la Senelec a dit qu’il a une production à vendre, mais n’a pas de transport. Les ruraux sont éblouis, mais ne sont pas électrifiés. Si on ne fait pas d’évaluation dans le monde rural, il arrivera un moment où le taux ne sera pas atteint.» Il faut juste souligner que l’accès universel à l’électricité est fixé dans le Plan Sénégal émergent (Pse) à 2025. En outre, M. Cissé  appelle l’Etat à prendre en charge l’éclairage public. «Les mairies n’ont pas assez d’argent pour payer l’éclairage public. Nous avons des problèmes pour payer l’éclairage rural public. Les mairies rurales refusent de payer, parce qu’elles n’ont pas de moyens. En tant que défenseurs des consommateurs, nous demandons à ce que l’Etat prenne en charge l’éclairage public. Lorsqu’on subventionne à hauteur de 120 milliards et cette situation n’existe plus, on peut prendre en charge cet aspect», invite-t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here