PARTAGER

Renforcer les capacités des acteurs de l’Agence de développement municipal (Adm) afin qu’ils puissent à leur tour être outillés pour accompagner les collectivités territoriales à accéder au marché financier pour le financement de leurs projets d’investissements, tel est en substance l’objet de l’atelier organisé par l’Adm en partenariat avec la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm).
La rencontre entre dans le cadre de la mise en œuvre de la Convention de partenariat si­gnée en novembre 2016, entre les deux parties. Ladite Con­vention entre dans le cadre de l’exécution du Projet financements innovants des territoires (Pofit) porté par l’Adm. Il s’agit d’accompagner les collectivités territoriales sénégalaises pour qu’elles tirent profit des opportunités qu’offrent le marché financier, emprunt bancaire, partenariat public-privé, entre autres mécanismes. Ceci pour pallier les mécanismes classiques de financement des collectivités locales adoptés jusque-là et qui ont fini de montrer leurs limites. L’idée, selon Cheikh Issa Sall, Directeur général de l’Adm, est de corriger «l’inadéquation criarde entre les charges des collectivités territoriales induites par les compétences qui leurs sont transférées et les ressources financières mises à leur disposition». «Ils n’ont pas véritablement, permis à nos collectivités territoriales de surmonter leurs difficultés, d’où la nécessité de s’orienter, à l’instar des Etats, vers d’autres sources de financement qui font principalement appel aux énormes potentialités techniques et financières dont regorge le secteur privé», a relevé M. Sall dans son discours.
L’atelier regroupe des acteurs de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), de l’Adm et du ministère de la Gouvernance territoriale, du développement et de l’aménagement du territoire.
Les participants seront initiés durant deux jours sur les différents instruments du marché financier, le marché obligataire, le marché des actions. «Il s’agit de les instruire sur ce qui se passe sur le marché régional des valeurs mobilières», précise El Hadji Amadou Ndiaye, coordonnateur du Profit.
ksonko@lequotidien.sn

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here